Yin-Yang

Parmi les Cinq Eléments issus de l’interaction du Yin du Ciel avec le Yang de la Terre (Bois, Feu, Métal, Eau, Terre), l’eau est l’élément Yin qui contrôle l’élément Feu, apogée du Yang.  L’eau empêche le feu de s’étendre, tout comme le feu limite l’eau en la faisant s’évaporer. Il faut un juste équilibre entre les deux éléments : si le feu est trop fort, il va assécher l’eau, si l’eau est trop forte, elle va éteindre le feu.

Dans notre société occidentale matérialiste qui survalorise le Yang (activité, intellect, réussite, pouvoir, possession, puissance), l’image de l’eau peut nous permettre de retrouver l’équilibre vital du Yin Yang.

feu-eau

Visualisons le flux et le reflux de l’eau sur le sable lors de la marée montante ou descendante. Cela peut être les vagues puissantes d’une plage landaise un jour de fort vent, mais aussi le mouvement presque imperceptible de l’eau sur une plage du bassin d’Arcachon un jour d’été caniculaire.

Lorsque nous inspirons (Yin), l’eau monte et recouvre le sable (Yang). Lorsque nous expirons (Yang), l’eau redescend lentement en découvrant le sable (Yin). Notre respiration suit le mouvement de l’eau. Après l’inspiration, retenons quelques instants notre respiration au moment où l’eau ne monte plus ni ne descend, dans un parfait équilibre du Yin et du Yang. De même, quand l’eau s’est retirée à son maximum et que le mouvement semble s’arrêter,  nous sommes en fin d’expiration et retenons notre respiration quelques secondes.

Alors nous pouvons penser « Arigato » en notre for intérieur, pour dire merci à ce mouvement perpétuel de l’eau et de la respiration qui permet d’unir notre corps et notre esprit.  Nous pouvons ressentir et exprimer une grande gratitude envers ce mouvement naturel de la marée et de notre respiration, tout simplement.

Dans la première phase d’Arigato Zen, la Respiration Arigato, méditer sur ce mouvement perpétuel de l’eau  peut être un moyen de nous mettre dans les meilleures conditions pour la suite de la méditation par la Voix.

Olivier

vague