zenimagination1

À l'âge de 14 ans, j’ai quitté le foyer familial pour vivre dans un temple Zen de Kyoto. Depuis ce jour, j’ai vécu 55 ans de façon Zen, que ce soit en qualité de moine ou de professeur d'université. Chaque journée commence avec le zen et se termine par le zen.  Pour être honnête, cependant, j’en ai assez du Zen d’aujourd’hui. C'est trop dénaturé pour moi. La plupart des moines se targuent de suivre la tradition zen mais ne la respectent pas réellement, tout comme des commerciaux qui vanteraient leurs produits sans vraiment les connaître.

En raison de mon sentiment anti-zen, lorsque j'ai quitté l’université pour prendre ma retraite à l'âge de 65 ans,  j'ai brusquement décidé de me convertir au Tendai, école du bouddhisme japonais beaucoup plus ancienne que le Zen. Pour m’initier à la tradition ésotérique du Tendai, j’ai dû vivre des pratiques extrêmement ascétiques au monastère du Mont  Hiei de Kyoto durant quelques mois.  J'ai quasiment hurlé de douleurs tout autant physiques que psychologiques, tandis que je n'avais droit qu’à quelques heures de sommeil par jour. Il est probable que c’était la punition de Bouddha pour mes critiques arrogantes envers le Zen.

Après de nombreuses années de vie monacale, j’en suis arrivé à la conclusion qu'un certain nombre des moines ne sont pas vraiment honnêtes, même s’ils portent d’authentiques robes et ont la tête rasée. Certains d'entre eux sont suffisamment cupides pour ne pas hésiter à faire payer beaucoup trop cher les familles lors de l’organisation des funérailles de leurs défunts.

Dans ce prologue, autorisez-moi à conclure que le Zen n’est rien d’autre que l’imagination. Pour les moines Zen «orthodoxes» qui préconisent toujours la non-conscience en tant qu'expérience Zen, l'imagination n’est rien moins qu'une illusion. À cause d’un raisonnement si pauvre, le Zen est devenu rigide et improductif, comme fossilisé.

Je vais développer mon discours dans cet essai pour prouver que le Zen n'est rien d’autre que l'imagination. L’imagination est source de création, indispensable au bonheur personnel comme à la paix dans le monde.

[à suivre]

Soho Machida, 21/08/2019

(traduction Oriibu)