Avez-vous vu les spots télés de la nouvelle campagne publicitaire pour ARIGATO ZEN ?

Un de ces spots commence par « Merci Yanis, je m’appelle Léa et je veux te dire un grand merci ». En fait, Léa ne connait pas Yanis, et Yanis ne connait pas Léa. Leur vie ne fait que se croiser un court instant, alors que Léa traverse la route sur le chemin de son école, tandis que Yanis se rend à son travail au volant de sa voiture. Rien de spectaculaire dans leur rencontre : Yanis freine et arrête sa voiture devant le passage piéton pour laisser traverser Léa. Echange de regards, sourires, Léa poursuit son chemin vers son école et sa vie.

Léa Yanis

Et c’est en voix « off » que Léa dit merci à Yanis, merci de ne pas avoir répondu au téléphone qui sonnait à côté de lui alors qu’il conduisait. S’il avait saisi son téléphone pour répondre, il aurait quitté la route des yeux un court instant, et il l’aurait « écrabouillée et tuée »…  Alors elle lui dit à nouveau merci : « Merci Yanis, de m'avoir sauvé la vie et de me laisser devenir grande. »

Bon ok, j'avoue, ce n’est pas une pub pour ARIGATO ZEN mais plutôt la nouvelle campagne contre les violences routières ! Cette année, la Prévention Routière a fait le choix non pas de montrer  des images d’accidents routiers traumatisants et sanglants, des êtres défigurés ou en pleurs, mais plutôt de remercier les bons conducteurs et les féliciter d'avoir sauvé une vie grâce au respect des règles simples de sécurité.

Remercier pour ce qui devrait être « normal », c'est-à-dire ne pas conduire comme un délinquant, peut paraître étrange à certains, mais devient naturel pour celui qui pratique la méditation ARIGATO ZEN et sait trouver des sources de gratitude dans les plus petits comme les plus grands moments de la vie.

Selon le ministère de la Sécurité Routière, le message rappelle que « sur la route, on a tous le pouvoir de sauver des vies » et vise à envoyer un message de gratitude à l’égard des Français qui, en améliorant leurs comportements sur la route, ont fait chuter le nombre de tués.

Un message positif de gratitude qui se termine par « vivre ensemble » au lieu d’une leçon de morale, c’est aussi ça, ARIGATO ZEN.

 Oriibu

PS: la vidéo de ce message :

"Léa"