Souvent, on considère que les "gagnants" sont ceux qui ont réussi leur vie d'un point de vue richesse et succès, alors que les "perdants" seraient les pauvres, les anonymes, ceux  dont la réussite n'est pas reconnue. Evidemment, Soho Machida ne partage pas cette analyse: la richesse ou la pauvreté, la célébrité ou l'anonymat n'ont rien à voir avec gagner ou perdre. Pour lui, c'est dans la dernière étape de la vie que l'on peut mesurer si on a gagné. Si votre esprit et votre coeur sont remplis de satisfactions, alors vous êtes le vainqueur de la vie.
Mais ce n'est pas facile d'arriver à ce stade de la vie. Selon le psychanalyste Eric Ericson, il y a 8 étapes dans la vie, et c'est dans la dernière étape que l'on peut être classé en gagnant ou perdant. Toute notre vie, on a expérimenté des choses heureuses et malheureuses, mais si on arrive à intégrer toutes ces expériences dans notre identité, c'est l'auto-intégration. 
Si au contraire on est dans le désespoir ou la solitude, on peut avoir été riche et célèbre toute sa vie, on se retrouve du côté perdant dans la fin de la vie.
C'est pourquoi pour finir sa vie dans le bonheur et la satisfaction, on doit prêter attention à la direction de notre vie, au sens qu'on lui donne, à notre attitude quotidienne et à notre relation aux autres.
Les plus petites choses de la vie ont une importance fondamentale pour être un gagnant à la fin de ses jours.