sports

Lorsque nous regardons les phases finales d’une compétition de quelque sport que ce soit, nous sommes profondément touchés, non seulement par la performance extraordinaire des joueurs, mais aussi par leur total engagement. Dans la société moderne, il est bon que les jeunes s'engagent dans le sport car la formation mentale est moins mise en valeur qu'auparavant. Cependant, un trop grand ego des entraîneurs pousse souvent les joueurs à uniquement viser la victoire, quitte à parfois commettre des actes déloyaux. Quand on fait du sport, on a besoin de deux types d'émotions: on veut être le champion et on aime quand même notre sport même si les résultats ne sont pas au top. Ce genre d'état d'esprit contradictoire est nécessaire dans tout.

Soho Machida, 29 janvier 2021